logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Dégager l’horizon Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Dégager l’horizon

Le 9 avril, les habitants étaient conviés à l’Espace Gérard Philipe à une première réunion publique d’échange sur la rédaction en cours d’un grand document d’orientation « Vers Ivry 2030 ». Quel visage voulons-nous donner à notre ville dans l’avenir ? Le débat s’est orienté sur la tranquillité publique, la place de la voiture en ville, la nécessité d’accroître le nombre de commerces de proximité et de réfléchir à l’opportunité de reconstruire l’usine de traitement des déchets.

Démocratie locale

Dégager l’horizon© Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric IriarteDeux réunions à l’Espace Gérard Philipe sont organisées pour recueillir la parole des habitants.

« Ce soir, nous avons besoin de vous entendre », a lancé Philippe Bouyssou à la trentaine d’Ivryens présents le 9 avril à la réunion publique consacrée au grand document d’orientation « Vers Ivry 2030 ». Objectif : anticiper l’horizon vers lequel habitants et élus souhaitent emmener Ivry. Comme l’avait annoncé le maire le 2 février lors de la soirée de restitution des Assises de la Ville « Ivry et moi », un aller-retour avec les habitants était prévu, via deux moments d’échange. Le maire a précisé la démarche : « Par binôme, les élus travaillent avec l’administration sur les quatre grands axes de ce document qui devra être finalisé en juin pour une présentation lors d’Ivry en fête ».

Philippe Bouyssou a décliné les intitulés de ces grands chapitres. Porter les transformations urbaines, sociales et environnementales pour et par les habitants. Construire un service public porteur d’émancipation et d’accès aux droits. Agir contre l’exclusion et la marginalisation d’une partie des habitants et favoriser leur inclusion dans la ville. Franchir un nouveau cap en matière de démocratie et de citoyenneté.

Tranquillité

« 2030, c’est loin, s’est exclamée une riveraine de la rue Francisco Ferrer. Nous n’arrivons même pas à nous projeter à la semaine suivante ! » Venue avec des voisines, elle venait alerter la municipalité sur les nuisances répétées et troubles à l’ordre public causés par le bar de nuit Le Séduction. Personnes en état d’ébriété, insultes proférées, voitures stationnées toutes fenêtres ouvertes avec l’autoradio à fond... « Il nous semble que le maire est responsable de la tranquillité publique. » Atef Rhouma, élu délégué au Centre-ville a rappelé les démarches engagées. « Nous avons obtenu plusieurs fermetures administratives et des mises aux normes de l’établissement. Nous ne pouvons pas faire d’entrave à la liberté du commerce. Seul le préfet peut prononcer une fermeture. En revanche nous pouvons réfléchir à installer du mobilier urbain qui repousserait le stationnement ailleurs que devant le bar. »

Philippe Bouyssou a resitué le débat dans la perspective du document « Vers Ivry 2030 ». « Ce problème touche aussi à la question de ce que nous souhaitons comme ville : une ville apaisée mais aussi vivante, avec des lieux de convivialité. C’est un équilibre à trouver. » Les échanges ont alors bifurqué sur la nécessité d’accroître les commerces de proximité. « Là encore, la municipalité ne peut qu’inciter à l’implantation de boutiques, essayer de convaincre les bailleurs de pratiquer des loyers modérés pour les commerçants », a répondu le maire.

Étapes précises

Deux habitants, membres du collectif 3R, opposés au projet de reconstruction de l’usine de traitement des déchets du Syctom ont alors pris la parole. « Je suis étonné du délai très court prévu pour la rédaction de ce document d’orientation, a déclaré l’un d’eux. Il y a nécessité d’un temps de réflexion, de fixer des étapes, de préciser les moyens... La reconstruction de l’usine par exemple pourrait être évitée si les communes membres du Syctom appliquaient les objectifs de tri des déchets prévus par la loi sur la transition énergétique. Selon l’association Zero Waste France, si les déchets étaient triés à 37 %, une unité d’incinération serait inutile. Or les villes du Syctom trient à hauteur de 13 % ; bien loin de la moyenne nationale (40 %). Pour parvenir à ces objectifs, il faudrait que des étapes précises soient fixées et que des instances de contrôle soient créées. »

Le maire a rappelé que la compétence de traitement des déchets a été transférée à l’établissement public territorial, même si elle reste contrôlée par les communes. Les décisions transitent par le conseil de Territoire, ce qui réduit un peu la réactivité. « Nous intégrons au document « Vers Ivry 2030 » les objectifs de la loi sur la transition énergétique qui impose d’ailleurs des délais, a confirmé l’édile. Quant à la collecte des biodéchets, elle est généralisée à l’ensemble des restaurants scolaires d’Ivry et une expérience est lancée dans le quartier Monmousseau-Vérollot. Nous aimerions à l’avenir la généraliser à l’ensemble de la ville. »

Dernier sujet abordé : la circulation et le stationnement, rendus plus difficiles par les travaux dans et hors la commune et la limitation de la voiture à Paris. « La diminution de la place de la voiture en ville ne va pas aussi vite que prévue, a reconnu le maire. Et il manque toujours des transports en commun, qui tardent à arriver. Le tramway sur la RD 5 et le bus TZen 5 sur la RD 19 et Ivry-Port sont prévus pour 2020, le prolongement de la ligne 10 du métro pas avant 2024 ou 2026. Nous comptons aussi sur le « hub » des Ardoines qui connectera la future ligne 15 au RER C. À terme, nous souhaiterions que la ville passe petit à petit en zone 30.»

Les élus, nourris de ces débats, continuent de plancher. Un autre rendez-vous avec la population est fixé au 3 mai.

Thomas Portier

Prochaine réunion publique le 3 mai à 19h30 à l’Espace Gérard Philipe : centre Jeanne Hachette (côté rue Raspail).

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • Y
  • L
  • V
  • D
  • 2
  • 2
  • G
  • M

*Champs obligatoires