logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Au Crédac, rêves de Reip Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Au Crédac, rêves de Reip

Mixant matériaux de récupération et éléments naturels, les installations d’Hugues Reip offrent de belles échappées oniriques. Elles sont visibles au Crédac, Centre d’art contemporain d’Ivry, jusqu’au 1er juillet. L’occasion de faire connaissance avec les univers parallèles de cet artiste rêveur.

Culture

Au Crédac, rêves de ReipDeep Night Music (à Öyvind Fahlström), 2007 : cette constellation de créatures hybrides sur un tableau aimanté, est un hommage à l’écrivain et peintre suédois Öyvind Fahlström.

Des moutons de poussière tournoyant dans l’espace, des jardins aquatiques mêlant algues et fleurs artificielles, des champignons hallucinogènes surgissant des pages d’un roman de William S. Burroughs : bienvenue dans les univers parallèles d’Hugues Reip. Telle cette fausse vitre fracturée ouvrant sur les toits d’Ivry, une douzaine d’installations invite à une série d’échappées oniriques.

Des pièces anciennes remixées pour l’exposition côtoient plusieurs créations récentes. Sur une table de cuisine en formica, vingt-cinq micro-sculptures en clou, gommes, papier, mie de pain… « évoquent le rapport à l’ennui, la contemplation ou le fait de s’absorber dans une tâche répétitive », explique l’artiste. De l’activité de glaneur à celle de glandeur… il n’y à qu’une lettre !

Un peu bricoleur, un peu jardinier, un peu rêveur, un peu farceur, Reip fait feu de toute branche. Un morceau de fil de fer trouvé dans la rue, et voilà un serpent surgissant du mur. Ce geste impromptu, réalisé peu avant le vernissage s’intitule Sssans titre. Pour le diorama Dreaming out of Windows, Hugues Reip s’est plongé dans les rêves de l’artiste américain Joseph Cornell. Sur fond de décor montagnard, on peut y voir un opossum se balançant d’une branche, un vase Ming surmonté d’un cheval de bois, le chignon d’une femme avec des yeux….

Non loin de cette pièce, ce sont ses propres mondes, dont on ne sait trop s’ils sont sous-marins ou sidéraux, qu’il déploie sur papier. Cet ensemble de Noirs desseins, riches et colorés, associe encre de chine, aquarelle, acrylique, morceau de coton ou aile de papillon. Ils sont peuplés d’amanites phalloïdes, poissons lunes et oiseaux enflammés… Hugues Reip évoque dans son travail « cette récurrence de mondes surréels constitués à partir d’éléments connus ». On termine le parcours plongé dans le noir avec cette île faîte de branchages et d’ampoules électriques, surmontée d’un œil. The Eyeland semble la vigie des rêves.

Mathieu Oui

L’évasion d’Hugues Reip, jusqu’au 1er juillet au Crédac : Manufacture des Œillets, 1 place Pierre Gosnat. 01 49 60 25 06. www.credac.fr 
Découvrir le diaporama autour de l’exposition.

Au Crédac, rêves de Reip

  • 01-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 02-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 03-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 04-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 05-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 06-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 07-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 08-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte
  • 09-credac-hugo_reip-1024-credit-frederic_iriarte-201804.JPG
    © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 2 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • F
  • U
  • P
  • I
  • Q
  • W
  • S
  • X

*Champs obligatoires