logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Hangar Arc-en-ciel Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Hangar Arc-en-ciel

Cette année, Ivry dédie le 14 mai à la lutte contre les LGBT Phobies. Pour l’occasion, l’humoriste lesbienne et féministe Océanerosemarie se produira au Hangar.

Culture

Hangar Arc-en-ciel© DRL’humoriste lesbienne et féministe Océanerosemarie et le rainbow flag, étendard de la communauté LGBT dans le monde.

« L’orientation sexuelle est encore un sujet tabou » regrette Bozena Wojciekowski, adjointe en charge de la lutte contre les discriminations. « On ne voit pas de couples homos dans les rues d’Ivry et cela doit pouvoir changer ! » poursuit-elle.

En signant la charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes en 2017, la Ville tenait aussi en cela à s’engager dans la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle. « Nous sommes très contents de pouvoir organiser un premier évènement dédié à la lutte contre les LGBT(*) Phobie avec la venue d’une célébrité. Mais nous regrettons de ne pas avoir d’associations ou de collectifs à Ivry qui œuvrent pour cette cause. Nous avons besoin de l’engagement citoyen » précise l’adjointe.

Déconstructions

D’ailleurs Océanerosemarie, qui se produira au Hangar le 14 mai, a elle-même dû se libérer des stéréotypes négatifs inconsciemment intégrés au sujet de son homosexualité. « J’ai pourtant grandi dans un milieu familial et scolaire très ouvert et tolérant, malgré cela j’avais ce truc en moi, qu’être hétéro c’était mieux qu’homo » explique l’humoriste.

Mais avec Chatons violents, le one-woman-show qu’elle jouera au Hangar le 14 mai prochain, Océanerosemarie a le sentiment d’avoir progressé dans son travail de déconstruction. « Dans mon premier spectacle, La lesbienne invisible, j’étais féminine et sexy, je pensais contourner le cliché de la lesbienne trop masculine. Mais en réalité je restais la bonne lesbienne qu’on tolère parce qu’elle ressemble à une hétéro », relate-t-elle. Dans chatons violents, Océanerosemarie change de style et croque avec beaucoup d’humour les travers des « beaux bobos blancs » : ouverts et tolérants en apparence mais aussi très communautaristes et finalement parfois bien discriminants. Un spectacle satirique et jubilatoire à ne pas manquer.

Émilie Marsaud

*LGBT : pour lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres.

La Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie a lieu elle tous les 17 mai depuis 2005.

Chatons Violents
Le 14 mai à 20 h au Hangar : 3-5 rue Raspail. 01 72 04 64 25.
Tarifs : gratuit sur inscription auprès des Maisons de quartier/10 euros.

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • C
  • S
  • 7
  • M
  • 7
  • 6
  • 1
  • U

*Champs obligatoires