logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Harmonies neuronales Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Harmonies neuronales

Musicien et chercheur en psychologie cognitive, Emmanuel Bigand vous propose « Swinging the brain », un concert scientifico-rock le 1er juin, à la médiathèque.

Culture

Harmonies neuronales© DRConcert-conférence : le 1er juin à 19 h, à l’auditorium de la médiathèque (152 av. Danielle Casanova).

Quels sont les liens entre l’humain et la musique ?

L’être humain est musical, dans le sens où toutes les cultures font de la musique. Plusieurs hypothèses ont été avancées afin d’expliquer pourquoi l’homme s’est mis à en jouer. La première réponse scientifique est venue de Charles Darwin. Selon lui, la musique aurait servi à favoriser à la séduction amoureuse, donc à la perpétuation de l’espèce. Une autre hypothèse est que la musique jouerait un rôle essentiel dans la prise en charge émotionnelle du bébé humain. Ce dernier a la caractéristique de venir au monde dans un fort état d’immaturité, comparativement aux autres espèces animales. La musique, les chants influeraient sur cette adaptation nécessaire. De plus, la musique participe à la mise en place de ce qui constitue la communication par le langage : l’être humain ne peut se passer de musique sans risquer des retards visibles dans son développement.

Qu’est-ce qui se produit dans notre cerveau quand on écoute ou joue de la musique ?

Les effets sur notre cerveau sont nombreux. Y compris celui de changer la façon dont sont organisés les neurones. La musique peut augmenter, densifier les connexions neuronales. Elle a un pouvoir transformationnel sur la neurophysiologie et la psychologie, les deux étant liées. La musique sollicite non pas une mais plusieurs zones du cerveau : quand on joue, écoute ou chante, on synchronise toutes ces zones. C’est énorme ! L’aptitude humaine pour la musique est universelle. Ce qui ne veut pas dire que la musique l’est. On retrouve, partout dans le monde, les mêmes structures dans les chansons pour bébés. C’est une chose qui a construit l’homme, pas une technologie qu’on a inventé après. La musique nous aide à penser, facilite les acquisitions fondamentales. Ses effets peuvent être spectaculaires : redonner la parole, refaire fonctionner la mémoire...

Quelles expériences vont vivre le public lors de votre concert-conférence ?

L’objectif n’est pas simplement de décrire les effets de la musique sur le cerveau, mais de les vivre, les ressentir et d’en donner les raisons. Un quatuor classique va jouer des airs populaires afin de montrer que toutes les musiques donnent un éclairage particulier : Deep Purple, Michael Jackson, Daft Punk… Les différents styles musicaux nous renseignent chacun sur un aspect du cerveau.

Ahmed Talbi

En savoir plus

Bio express
1980 : DEUG de Mathématiques appliquées aux sciences sociales (Montpellier).
1983 : DEUG de Musicologie (Université Aix-en-Provence).
1985 : Médaille d'or de l'École nationale de musique de Meudon.
1987 : Premier prix de contrebasse du Conservatoire national de musique de Versailles.
1987-1989 : Académie française de musicien d’orchestre, Paris
1990 : Doctorat de Psychologie, "Perception et compréhension des phrases musicales", (Paris X Nanterre).
1997: Habilitation à diriger les recherches. Université de Bourgogne, Dijon.
Depuis 2003 : directeur de Recherche au CNRS, laboratoire d’étude de l’apprentissage et du développement
Professeur en Psychologie cognitive (Institut Universitaire de France, Université de Bourgogne).

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • 7
  • 5
  • J
  • A
  • 4
  • H
  • S
  • 8

*Champs obligatoires