logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Un premier « collectif propreté » à Louis Bertrand ! Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Un premier « collectif propreté » à Louis Bertrand !

Le 29 mai dernier, les habitants investis dans le comité de quartier Louis Bertrand ont participé à l’installation officielle de leur « collectif propreté », en présence du maire, Philippe Bouyssou. Outil de participation citoyenne, le collectif permettra d’identifier les points noirs du quartier en matière de propreté, et de proposer des solutions concrètes, en partenariat avec les services municipaux, pour améliorer la situation.

Cadre de vie

Un premier « collectif propreté » à Louis Bertrand !© Mairie d'Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte

« Nous avons parfaitement conscience du niveau d’exaspération des habitants sur la question de la propreté. Nous espérons donc que ce collectif permettra d’y apporter une réponse supplémentaire, en impliquant directement les habitants dans notre travail. » Ce mardi 29 mai, le maire, Philippe Bouyssou, rappelait devant la vingtaine d’habitants de Louis Bertrand présents dans la salle de quartier, ce que nombre d’Ivryens avaient déjà pu exprimer lors des Assises de la Ville : le ras-le-bol général devant le manque de respect de l’espace public.

Premier du genre, le « collectif propreté » du quartier Louis Bertrand s’échafaude depuis maintenant deux mois. Une première réunion a servi à identifier la nature des incivilités et leur répartition géographique dans les rues du quartier. Rue Mirabeau, rue Louis Bertrand, rue Celestino Alfonso…les points noirs sont désormais bien connus. Une seconde rencontre, tenue en présence des services techniques de la Ville, a permis de faire le point sur les mesures déjà mises en œuvre pour le quartier. « Il faut rappeler que depuis le début de l’année, ce sont près de 240 tonnes de dépôts sauvages qui ont été retirés sur les zones Louis Bertrand / Petit-Ivry », précise Séverine Peter, adjointe au maire déléguée au quartier.

Jets de détritus ou de mégots, déjections canines, dépôts sauvages…La litanie des marques d’irrespect de l’espace public dressée par les habitants est longue. « Je suis très conscient de l’investissement de la Ville sur ces questions et du travail difficile des agents qui s’emploient à rendre nos rues plus agréables, pointe ainsi cet habitant. Mais nettoyer ne suffit plus, monsieur le maire : il est urgent de sanctionner ! » Un travail déjà en cours a tenu à répondre Philippe Bouyssou, avec la verbalisation accrue de toutes les incivilités. « Ils seront bientôt vingt-sept agents assermentés en ce sens, contre seulement quatre aujourd’hui. » 

Au cours de la réunion, d’autres habitants pointent également l’impérieuse nécessité de la pédagogie, notamment auprès des enfants. Ou la sensibilisation des commerçants du quartier. « Voilà des axes de travail sur lesquels le collectif propreté va pouvoir plancher dans les mois à venir », a conclu Séverine Peter. Pour améliorer les choses, pas à pas.

Florian Guéguen

Voir les dates des prochains collectifs propreté.

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • E
  • U
  • Y
  • Y
  • N
  • T
  • 4
  • I

*Champs obligatoires