logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Sauver les commerces Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Sauver les commerces

Depuis la soudaine fermeture, début mars, du Marché Franprix de la rue Monmousseau, les habitants ne se résignent pas. Leur quartier a besoin de sa supérette. Suite à un comité extraordinaire, samedi 19 mars, des actions se dessinent avec le soutien de la municipalité.

Vie économique

Sauver les commerces© Mairie d'Ivry - David Merle

Au 18 rue Gaston Monmousseau, la vitrine du Franprix, qui fut le principal commerce de proximité pendant trente ans, est recouverte d’un lourd rideau de fer gris. Depuis sa brutale fermeture le 1er mars par le groupe Casino, propriétaire de la supérette, les habitants ne décolèrent pas. Un millier d’entre eux ont signé la pétition s’opposant à la disparition de ce magasin vital pour le quartier. En vain…

Samedi 19 mars, quelque quatre-vingts habitants étaient réunis en comité de quartier extraordinaire à l’invitation de Marie Piéron, conseillère municipale déléguée à la vie du quartier. Une assemblée nombreuse à laquelle se sont joints Philippe Bouyssou, le maire, ainsi que des élus demeurant dans le secteur, Mehdy Belabbas, adjoint au maire, et Nicole Polian, conseillère municipale.

«Nous avons déjà perdu la librairie, il y a plusieurs années, maintenant, c’est la supérette; aujourd’hui, il ne reste plus que le boulanger, mais pour combien de temps encore!» s’indigne une habitante qui a vu le pôle commercial de la rue Monmousseau peu à peu se réduire comme une peau de chagrin.

Le maire s’est déclaré scandalisé par la brutalité de la fermeture du Franprix: «Le groupe Casino m’a prévenu huit jours avant! C’est un manque de respect pour les habitants et pour la Ville!» Philippe Bouyssou a également fait part de sa colère face aux justifications avancées par le groupe Casino : «Leur argument principal a été de vouloir protéger leurs salariés employés dans “un lieu dangereux, où les vols mettent en cause l’équilibre économique de la structure”. On ne peut pas fermer un magasin en stigmatisant de la sorte un quartier et rouvrir ailleurs dans la ville!»

«Nous allons réfléchir avec vous pour rédiger une lettre ouverte au groupe Casino suite à leurs allégations», a poursuivi Marie Piéron. L’élue déléguée à la vie du quartier a également proposé de se rapprocher de la quinzaine de villes touchées par la fermeture d’un magasin Franprix afin de travailler à une action commune. Il est également envisagé de saisir le préfet afin d’expliquer l’état des commerces dans ce secteur classé quartier prioritaire.

À l’issue de la réunion, habitants et élus ont convenu qu’à défaut d’être reçus par le groupe Casino pour remettre les pétitions dans les tout prochains jours, ils se rendraient sur place, afin de manifester au pied du siège social à Vitry.

Un groupe de travail réfléchissant à la problématique du commerce dans le quartier a été constitué. «Le secteur municipal du commerce a d’ores et déjà reçu la marque d’intérêt d’un repreneur pour l’emplacement, probablement grâce à votre mobilisation,» a indiqué Marie Piéron. Appuyés par la Ville, les habitants, c’est sûr, n’abandonneront pas.

Sylvie Moisy

Pour participer au groupe de travail, inscrivez-vous auprès de Laura Savoldelli, référente de quartier, au 01 72 04 66 80 ou par mail lsavoldelli(at)ivry94.fr

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • P
  • P
  • W
  • B
  • Y
  • C
  • F
  • 7

*Champs obligatoires