logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Les flocons de la discorde Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Les flocons de la discorde

Jusqu’au 28 mars, Blandine Savetier adapte "Neige", le roman fleuve d’Orhan Pamuk. Une pièce pour illustrer les frictions entre tradition et modernité et questionner le rôle de l’artiste. À voir au Centre dramatique national du Val-de-Marne - Théâtre des quartiers d’Ivry.

Culture

Les flocons de la discorde© Jean-Louis FERNANDEZ

Dans les vastes plaines d’Anatolie, l’hiver est marqué par d’importantes chutes de neige. Celles qui enserrent soudainement la petite cité provinciale de Kars, dans l’est de la Turquie, donnent d’ailleurs prétexte au huit-clos imaginé par Pamuk dans son roman Neige, couronné du prix Médicis étranger en 2005. L’histoire de Ka, réfugié politique en Allemagne et poète en mal d’inspiration, qui décide de revenir dans son pays natal. Envoyé spécial à Kars pour un journal stambouliote, celui-ci doit mener l’enquête sur le suicide de jeunes filles voilées et couvrir les prochaines élections municipales, où s’opposent kémalistes laïcs et partisans d’un islam politique. Mais dès son arrivée, une tempête de neige coupe la ville du reste du monde. Ainsi drapée de blanc, la cité esseulée semble se retrouver en prise avec elle-même. Et ses habitants mis face à des enjeux qui les dépassent. « Avec ce roman, Pamuk plonge dans les grands problèmes politiques qui secouent la Turquie contemporaine, explique Blandine Savetier, metteur en scène. Et il le fait avec une acuité prémonitoire au regard des évènements qui secouent le Moyen-Orient aujourd’hui. » 

Tiroirs

Là réside sûrement la force du roman de Pamuk et dont a su tirer parti Blandine Savetier : une dramaturgie qui se déploie à plusieurs niveaux, questionnant tour à tour « la liberté et le suicide, l’art et l’amour, la foi et le sens de la vie, la solitude et la question de l’appartenance. » Un roman à tiroirs en somme, dont l’unité spatio-temporelle et la richesse des dialogues offraient une excellente matière première pour une adaptation théâtrale. « Avec Neige, Orhan Pamuk a placé son roman sous le signe de la tragédie, conclut Blandine Savetier. Et nous ramène aux sources du théâtre. »

Florian Guéguen

Neige, du 18 au 28 mars. Centre dramatique national
du Val-de-Marne – Théâtre des quartiers d’Ivry : Manufacture
des œillets, 1 place Pierre Gosnat.
01 43 90 11 11.

En savoir plus
Réservation