logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Budget 2017 : responsable et solidaire Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Budget 2017 : responsable et solidaire

Malgré une nouvelle cure d’austérité imposée par l’État, le budget 2017 entend maintenir un haut niveau d’investissement et de service public.

Démocratie locale

Budget 2017 : responsable et solidaire© Mairie d'Ivry - Frédéric IriarteLes travaux de l’école Makarenko font partie des investissements majeurs pour 2017.

Depuis 2014, c’est la même ritournelle: comment faire plus avec moins? Car pour la quatrième année consécutive, l’État a décidé de réaliser d’importantes économies sur le dos des communes. La dotation globale de fonctionnement (DGF), subsides qu’il reverse aux collectivités territoriales, baissera cette année de 2,63 milliards d’euros (dont 1 milliard pour les communes). Pour Ivry, cela se traduit par une nouvelle amputation de 1,3 million d’euros sur son budget, soit une DGF évaluée aux alentours de 3,9 millions d’euros pour 2017. En tout, cela représente une saignée de près de 7,5 millions d’euros depuis 2014.

«C’était attendu, nous sommes dans la continuité du plan d’économie de Manuel Valls, se désole Mehdy Belabbas, adjoint au maire en charge des finances. Ce retrait de l’État va malheureusement se poursuivre et peser lourdement sur le service rendu aux habitants. À l’heure où je vous parle, des Villes sont même déjà contributrices!»

Malgré ce hiatus entre des recettes qui baissent et des besoins qui augmentent, la Ville a fait le choix résolu de la qualité des services rendus à tous les Ivryens, comme elle a pu l’expliquer à travers ses différentes réunions d’information pour les habitants et les services.

«Nous avons dû travailler sur des priorités mais nous gardons le cap fixé par notre programme municipal Ivry au cœur, confirme l’élu. Pour cela, nous avons élaboré le budget selon quatre grands axes : la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, le renforcement du lien social dans les quartiers, la réflexion autour de la transition énergétique et la prise en compte des transferts de compétences vers le T12*.»

Résistance

Les dépenses de fonctionnement sont donc maîtrisées dans une fourchette de 1% et s’élèvent à 143,2 millions d’euros, à la faveur d’une réorganisation de certains services municipaux et de 500 000 euros d’économie sur les besoins exprimés. Nécessité faisant loi, les subventions aux associations sont gelées, pour atteindre un peu plus de 4 millions d’euros. En parallèle de ces choix, la Ville est contrainte de renoncer à certaines de ses prestations (fermeture du foyer Casanova notamment), tout comme de relever ses taux de fiscalité directe: les impôts augmenteront ainsi de 1,5% cette année. «Malgré cet ajustement et au-delà des idées reçues, nous conservons une des taxes d’habitation les plus faibles du département», pointe Mehdy Belabbas.

Côté investissements, l’effort de la commune s’élève à 35 millions d’euros, soit 1,2 million d’euros de plus qu’en 2016. L’occasion de lancer plusieurs projets très attendus par les Ivryens, à l’instar de l’extension du Centre municipal de santé (CMS), de la poursuite de la restructuration de l’école Makarenko ou de la rénovation de la cité Maurice Thorez.

«Notre politique est claire sur ce point, nous entendons soutenir le logement social et les équipements publics, réaffirme Mehdy Belabbas. Et nous continuerons de le faire contre vents et marées. Quelles villes aujourd’hui peuvent se targuer d’avoir un CMS et un CMPP**? Elles sont de plus en plus rares…Voilà pourquoi nous parlons d’un vrai budget de résistance.»

Florian Guéguen

* Établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre.
** Centre médico-psycho-pédagogique.

Lire le compte-rendu conseil municipal de mars 2017

LES CHIFFRES-CLÉS DU BUDGET 2017

Section de fonctionnement
- Recettes: 156,7 millions d’euros.
- Dépenses: 143,2 millions d’euros.

Section d’investissement

- Recettes: 17,3 millions.
- Emprunt pour l’investissement: 15,5 millions d’euros.
- Autofinancement: 3,7 millions d’euros.
- Dépenses: 35 millions d’euros.

Quelques projets majeurs
- Subventions à l’OPH, modernisation du parc locatif social (dont rénovation de la cité Maurice Thorez): 4,6 millions d’euros.
- Travaux d’extension du CMS: 742 000 euros.
- Développement des équipements publics d’Ivry Confluences: 6 millions d’euros.
- Opération foncière René Robin (déménagement du Centre technique municipal): 4,3 millions d’euros.
- Extension-restructuration de l’école Makarenko: 8,7 millions d’euros.
- Informatisation du système de prêt de la médiathèque: 100 000 euros.

Montant cumulé de la dette: 110 millions d’euros.