logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Conservatoire : des accords franco-tunisiens Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Conservatoire : des accords franco-tunisiens

Fruit d’une collaboration entre le Concert impromptu et l’Orchestre National Tunisien, «L’Étrangéreté» réunit sur la scène du théâtre Antoine Vitez musique, danse et poésie.

Culture

Conservatoire : des accords franco-tunisiens© Concert impromptuReprésentation du spectacle en 2015 à Sfax.

Des souffles multiples et parfois contraires, tour à tour chauds et froids, rapides et lents… nourrissent L’Étrangèreté. Ce spectacle est le fruit de la rencontre, à l’occasion d’une résidence de création en Tunisie à l’automne 2015, entre deux univers musical : les vents du Concert impromptu et les cordes de l’Orchestre National Tunisien.

L’écriture à trois voix a réuni les talents d’Alia Sellami, compositrice tunisienne, de Bernard de Vienne, compositeur français né à Tunis et de la poétesse Monia Boulila. Dans ses écrits, celle-ci évoque la neige et les mains chaudes, parle de murs visibles et invisibles, de frontières et libertés intérieures. Sur la scène, les musiciens français et tunisiens sont associés à deux solistes, Alia Sellami pour le chant et Mohamed Lassoued pour le violon.

Du Cross Opéra®

Mixant musique, danse et rythmes des deux côtés de la Méditerranée, L’Étrangéreté s’inscrit dans la lignée du Cross Opéra® défendu par Le Concert impromptu et qui vise à faire correspondre tous les arts sur une même scène. « Ce n’est pas un concert de musique arabe, mais un projet de rencontre résolument contemporain, tient à préciser Jean-Christophe Murer, clarinettiste et coordinateur artistique du Concert impromptu. Ce dialogue entre un univers musical de tradition orale et notre tradition plus écrite, n’a pas été forcément facile. Il a nécessité un travail de transmission et d’appropriation vraiment intéressant. » Des efforts qui ont été récompensés par une grande qualité d’écoute et une « standing ovation » lors des premières représentations assure Jean-Christophe Murer.

Et cette collaboration porte des fruits. Le lendemain du concert est organisée une master-class sur la musique tunisienne, avec les élèves de l’orchestre cordes second cycle du conservatoire d’Ivry. A l’issue de la master-class, les jeunes musiciens interpréteront avec l’Orchestre national une pièce de musique tunisienne à l’auditorium Antonin Artaud, dans une prestation également enrichie de la poésie, grâce à la présence de Monia Boulila.

Mathieu Oui

-L’Étrangèreté, le 19 mai à 20h au théâtre Antoine Vitez : 1 rue Simon Dereure.
-Restitution de la Masterclass entre les élèves du conservatoire et l’Orchestre national de Tunisie le 20 mai à 16h à l’auditorium de la médiathèque.

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 2 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • R
  • M
  • 1
  • 2
  • 3
  • T
  • R
  • S

*Champs obligatoires