logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Triomphe du GMT94 au Bol d’or Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Triomphe du GMT94 au Bol d’or

Le week-end dernier, le GMT94 Yamaha a remporté son premier Bol d’Or depuis 2007. L’écurie championne du monde d’endurance moto 2016-2017 a réalisé un véritable exploit à l’occasion de la première manche de la saison.

Sport

Triomphe du GMT94 au Bol d’or© David Reygondeau

« C’est fou ! Il faut remonter à l’année 1990 pour voir une équipe d’endurance gagner quatre courses dont les 24 heures Bol d’Or ! », s’exclame l’Ivryen Christophe Guyot, team manager du GMT94 Yamaha. C’est incroyable, tout a roulé! Pas de chute ni de panne mécanique dont nul n’est jamais à l’abri. Nous n’avons jamais atteint le point de rupture même si nous en étions parfois très proches… Et les pilotes se sont donnés tout le temps.»

Les 16 et 17 septembre derniers sur le circuit Paul Ricard au Castellet (Var), l’écurie val-de-marnaise, championne du monde d’endurance moto 2016-2017, a effectué une course exceptionnelle. Parti en 6e position samedi à 15h, après 683 tours d’une lutte acharnée, la Yamaha R1 a franchi la ligne d’arrivée dimanche à 15h avec 9 tours d’avance sur le Wepol BMW motorrad team (2e), et 10 tours sur le Honda endurance team (3e).

Dix ans que le GMT94 Yamaha courait après cette victoire frôlée de peu en 2014 et en 2015 en accédant à la deuxième marche du podium. La saison dernière, pourtant parti en pole position, le team avait usé de malchance: victime d’une chute sur l’huile d’un concurrent, il s’était classé neuvième… Cette année, pour la 81e édition du Bol d’or, le tenant du titre mondial d’endurance moto et ses trois pilotes - l’Espagnol David Checa, l’Italien Niccolò Canepa et le Français Mike Di Meglio - a fait ses preuves.

Une belle réussite à attribuer à l’état d’esprit et au professionnalisme dont l’ensemble de l’équipe a comme toujours fait la démonstration. «Ce qui a évolué, pointe le team manager, c’est la cohésion entre les pilotes. Chacun d’eux a intégré qu’il ne pouvait pas gagner sans les deux autres. Et chacun est convaincu qu’il a les meilleurs équipiers. Ils sont tous les trois très performants et ont confiance dans les choix techniques et stratégiques que nous faisons. Et ils dégagent un charisme auprès de l’ensemble de l’équipe qui donne à tous l’envie de les voir gagner!»

« Nous avons raflé le maximum de points, se réjouit Christophe Guyot. Nous allons pouvoir passer un bel hiver, sereins. Nous avons beaucoup de points d’avance sur nos concurrents les plus coriaces, le Yamaha Austria Racing Team (YART) et le Suzuki Endurance Racing Team (SERT).»

Le team fait en effet un carton plein en totalisant soixante points: quarante pour la victoire auxquels s’ajoutent vingt points au classement intermédiaire. Le GMT94 menant après huit heures puis seize heures de course s’est vu attribuer un bonus de deux fois dix points. Malgré son avance confortable, l’écurie va se préparer pour les 24 h du Mans, seconde manche du championnat qui se déroulera les 21 et 22 avril prochains, comme s’il avait perdu le Bol d’or: à fonds les manettes!

Sylvie Moisy

www.gmt94.com

Voir la vidéo

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 1 premiers caractères et les 5 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • D
  • D
  • 1
  • B
  • 7
  • F
  • 7
  • W

*Champs obligatoires