logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > À l’heure des évaluations Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

À l’heure des évaluations

Le 12 octobre, la municipalité présente son bilan de mi-mandat avec la coopérative citoyenne à l’espace Gérard Philipe. Une réunion ouverte à tous pour faire le point sur les réalisations du programme 2014-2020 « Ivry au cœur ». Interview du maire Philippe Bouyssou.

Démocratie locale

À l’heure des évaluations© Mairie d'Ivry-sur-Seine - Fréderic IriarteLe centre de loisirs et de formation des animateurs Le Petit Robespierre et le programme de logement social Les Champs blancs : deux des projets réalisés depuis le début du mandat.

Pourquoi un bilan de mi-mandat ?

Lorsque l’on prend des engagements, dire où on en est et mesurer les efforts qui ont été produits, c’est le b.a.-ba de la démocratie. Il est donc normal, à la moitié du parcours du mandat, d’évaluer les avancées du programme municipal Ivry au cœur. C’est un bilan dans lequel nous rendons des comptes. Il était indispensable de faire ce point avant de donner un grand rendez-vous à la population en novembre et décembre aux assises de la ville.

Malgré le contexte actuel mouvant, avec le transfert progressif de compétences au Territoire Grand-Orly Seine Bièvre, et surtout avec l’amenuisement des ressources des collectivités locales - soit une perte de 20 millions d’euros pour Ivry -, beaucoup de choses ont considérablement progressé. Cet état des lieux correspond, voire va au-delà d’un certain nombre d’engagements. Mais je laisse les Ivryens en juger par eux-mêmes au travers de ce bilan que je leur présenterai le 12 octobre. Cette soirée, je la conçois comme un temps d’expression critique et de partage de points de vue par les habitants notamment engagés dans la coopérative citoyenne.

Qu’en retenez-vous ?

Ce qui est fondamental est qu’Ivry parvienne à rester une ville populaire. Je suis très attaché au droit à la ville pour tous. Et sur ce champ-là, nous sommes en train de mener à bien des projets très importants.

Je citerai plusieurs exemples significatifs. Depuis le début du mandat, deux-tiers des habitants de la cité Gagarine qui sera démolie avant fin 2019 ont déjà été relogés, en partie dans du neuf. Il s’agit pour moi d’un engagement très fort, car il touche au logement social, c’est-à-dire les populations les plus modestes. Nous avons engagé la réhabilitation de la cité Truillot, puis celle de Thorez. Au total, si l’on inclut l’accession à la propriété, 3 076 logements ont été construits entre 2014 et 2016, dont au moins la moitié de logements sociaux.

Qui dit droit à la ville, dit droit à des services publics de qualité et accessibles au plus grand nombre par le quotient familial. La petite enfance, l’éducation, la santé, la culture sont des domaines dans lesquels nous avons décidé de ne pas reculer. Tout cela, ce n’est pas rien dans le paysage d’une ville !

Que reste-t-il à faire ?

Il va nous falloir avancer sur le redimensionnement du centre communal d’action social afin de développer certains services, comme le maintien à domicile des personnes âgées. Nous avons encore des réponses à construire en matière de propreté pour mieux répondre aux attentes des habitants. Et puis il y a des domaines dans lesquels les efforts doivent être incessants pour la cohésion de la ville, tel que celui du vivre-ensemble. Il y a aussi une forte attente d’équipements sportifs supplémentaires qui seraient incontestablement utiles à la population. Alors même, à entendre la ministre des Sports, qu’il faudra faire sans l’État…

Pour aller au bout de nos engagements, nous allons devoir mener et gagner des batailles avec les Ivryens pour empêcher le gouvernement d’écraser le service public local au profit du privé !

Propos recueillis par Sylvie Moisy.

Le 12 octobre à 18h30, présentation du bilan de mi-mandat avec la coopérative citoyenne (Espace Gérard Philipe : centre Jeanne Hachette, rue Raspail).

Parmi les réalisations à mi-mandat
Petite enfance
- Ouverture des multi-accueils Rosa Bonheur et Ada Lovelace.
- Agrandissement du multi-accueil Parmentier.

Éducation

- Création du centre de loisirs Le Petit Robespierre.
- Inauguration des écoles Rosa Parks et Rosalind Franklin.

Jeunesse
- Lancement du fonds de dotation Ivry Motiv’ pour favoriser la réussite des jeunes.
- 68 projets financés par les dispositifs Coup de pouce et Coreus depuis 2014.

Santé
- Lancement des travaux de restructuration du centre municipal de santé.
- Mise en place d’un conseil local en santé mentale en 2017.

Solidarité
- Élargissement du quotient familial pour favoriser l’accès aux activités municipales.
- Analyse des besoins sociaux réalisée en 2016 pour mieux cerner les besoins des habitants.

Démocratie et citoyenneté
- Création de la coopérative citoyenne.
- Implantation de maisons de quartier à Monmousseau-Vérollot, Petit-Ivry, Centre-Ville et Ivry-Port.

Logement
- Mise en place d’une commission tripartite du logement afin de rendre plus lisible la politique d’attribution.
- Rénovation du parc de l’OPH soutenue par la Ville : cité Jean Moulin, tour Lénine, extension Truillot…

Ville verte
- Tri et collecte des déchets alimentaires dans les écoles primaires publiques.
- Instauration de journées citoyennes de la propreté pour sensibiliser les habitants.

Culture
- Ouverture du Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre dramatique national du Val-de-Marne à la Manufacture des Œillets.
- Valorisation de la culture scientifique avec les Rendez-vous des sciences dans les quartiers.

Sport
- Renouvellement du partenariat avec l’USI Omnisports, l’USI football et l’USI handball.
- Rénovation de la Maison du club.

Comment a été établi ce bilan ?
Les 264 engagements du programme municipal 2014-2020 Ivry au cœur ont fait l’objet d’un état des lieux, point par point, par l’administration communale. Puis, à la demande du maire, une évaluation a été réalisée par les présidents des six commissions municipales (moyens, accès aux savoirs et aux connaissances, citoyenneté, solidarité, développement de ville, jeunesse). Ils ont procédé à une synthèse par thématique, dégageant les points positifs, les retards et les priorités.

Le bilan de mi-mandat est disponible dans les principaux accueils ainsi que sur le site Internet de la ville à partir du 13 octobre.

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 1 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • 7
  • R
  • 9
  • X
  • D
  • L
  • T
  • W

*Champs obligatoires