logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Assises : premiers tours de table Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Assises : premiers tours de table

« Ivry et moi » bat son plein. Logement, propreté, rapports de voisinage, questions environnementales, rôle des services publics, vie culturelle et sportive, rapport au politique... Les habitants s’expriment librement lors de cette phase de rencontres publiques. Suivront des ateliers le 9 décembre et la présentation des engagements de la municipalité en février. Retour sur les deux premières réunions à la Manufacture des Œillets et au Studio Kremlin. Voir la vidéo ci-dessous.

Démocratie locale

Assises : premiers tours de table© Mairie d'Ivry - Alex BonnemaisonDémarrage des Assises « Ivry et moi » le 7 novembre à la Manufacture des Œillets.

« Parlez ! Parlez-vous ! Parlez avec tendresse ! C’est possible à Ivry », exhortait gentiment Marie-Lau dans la halle de la Manufacture des Œillets lors de la première rencontre des Assises de la ville, le 7 novembre. C’est bien tout l’objet de cette démarche : placer les habitants au cœur de la concertation pour échanger sur la ville et son avenir. Le maire Philippe Bouyssou expliquait ainsi en introduction les motivations de cette initiative : « Il y a une tradition dans cette ville de vouloir à mi-mandat entendre les habitants sur les sujets qui les préoccupent. Il s’agit également de réduire l’écart entre citoyens et politiques. Et enfin d’écrire ensemble l’histoire d’Ivry. » Ivryenne depuis 1970, Marie-Lau « adore [sa ]ville ». « Je l’ai vue changer, progresser. On y trouve des habitants de beaucoup d’origines, de cultures différentes. Mais nous sommes tous des bons hommes et des bonnes femmes d’Ivry. »

À 27 ans, Charley a fait du chemin. Étudiant aux États-Unis pendant quatre ans, il revenait à Ivry tous les quatre ou six mois. « J’ai vu des bâtiments pousser mais j’ai vu aussi des rues de plus en plus sales, des rats dans les parcs. À mon avis les deux plus gros problèmes ici, c’est l’insalubrité et le logement. Il y a besoin d’honnêteté et d’équité dans l’attribution des logements sociaux. Il faudrait davantage de réunions comme celles-ci pour pouvoir s’exprimer. »

Mohand, la trentaine, s’interroge sur la méthode choisie. « il y avait déjà eu une concertation sur la jeunesse en 2009, dont on attend toujours les résultats. Il ne faudrait pas que ces Assises fassent pschitt ! Il existe plein d’autres moyens de faire de la concertation citoyenne, en s’appuyant sur les Maisons de quartier par exemple. D’ailleurs, je suis un peu déçu que trop peu de jeunes soient présents ce soir. Quant au fond, Ivry doit être une ville du XXIe siècle mais en gardant les valeurs qu’elle porte. »

Pas sûr pour Sami, 18 ans : « Ivry ne doit pas rester une ville ouvrière. La gentrification, c’est une bonne chose. Et ce n’est pas forcément mauvais qu’Ivry soit englobée dans Paris. »
Propriétaire, Nathalie se demande si elle pourra rester à Ivry quand elle sera à la retraite dans dix ans : « Le montant des impôts locaux est délirant ! Même si je suis contente et fière de contribuer à ce que les enfants des familles qui ont moins de moyens puissent bénéficier des activités sportives, culturelles... »

Lors de la deuxième rencontre, au Studio Kremlin, les problématiques de la propreté et du logement ont également été abordées. Mais aussi le besoin d’espaces verts, la montée des incivilités ou le côté excentré du Quartier parisien. Et un habitant a soulevé une question sémantique : « La municipalité parle de concertation mais ne nous propose pas de se concerter, c’est-à-dire faire ensemble. Or les habitants ont besoin d’être partie prenante des décisions qui les concernent. »
« Les projets ne sont pas tout ficelés, a répondu Philippe Bouyssou. La concertation, c’est bien la volonté de faire la ville de concert. » Dix rencontres encore sont programmées pour faire entendre sa voix

Thomas Portier

En savoir plus

Retrouvez la première vidéo des Assises

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • E
  • S
  • 2
  • K
  • V
  • Z
  • H
  • G

*Champs obligatoires