logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Délégation en Palestine annulée Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Délégation en Palestine annulée

La délégation d’une centaine élu.e.s français a renoncé à son séjour en Palestine dont l’objectif était de soutenir les prisonniers politiques palestiniens. Trois adjoints au maire ivryens devaient y prendre part.

Société

Délégation en Palestine annuléeLa Cisjordanie en Palestine où sont situés le village de Jifna et le camp de Jalazone avec lesquels Ivry a tissé des liens de coopération.

« Que des représentants de la République, des élus français de gauche, progressistes, se voient interdire l’entrée en Israël, parce que nos positions ne leur conviennent pas, est inacceptable ! s’indigne  Séverine Peter, adjointe au maire en charge des relations internationales.

En compagnie de deux autres élus ivryens, Atef Rhouma et Sabrina Sébaihi, elle devrait se rendre avec une centaine d’élu.e.s français en Palestine du 18 au 23 novembre. Un voyage organisé par le réseau Barghouti, en partenariat avec l’association pour le Jumelage entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises (AJPF).

L’objectif était notamment d’exprimer son soutien aux prisonniers politiques palestiniens, notamment au plus emblématiques d’entre eux : le député Marwan Barghouti, incarcéré depuis quinze ans.

Or la semaine dernière, le gouvernement israélien publie une liste d’élus interdits d’entrée de territoire. Suite à cette annonce, des responsables du Quai d’Orsay rencontrent le 17 novembre des membres de la délégation. La décision est alors prise d’annuler le voyage.

« La montée des pressions par le gouvernement israélien sur nos partenaires israéliens et palestiniens, sa stratégie de la tension, ne permet pas d’assurer la sécurité de la délégation, a annoncé le réseau Barghouti dans un communiqué. Nous n’aurions pas pu assurer notre programme de rencontres avec des parlementaires israéliens à la Knesset et l’autorité palestinienne à la Muqata, ainsi qu’avec des ONG. Nous ne faisons pas le deuil de la paix et refusons la stratégie de la tension que l’extrême-droite israélienne organise. »

Catherine Mercadier

Lire le communiqué de presse

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • Z
  • 5
  • D
  • 8
  • G
  • 9
  • X
  • A

*Champs obligatoires