logo du site d'Ivry ma ville. Ivry94.fr

Réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Les écrans, amis ou ennemis ? Zoomer Dézoomer Imprimer Facebook Twitter Transfèrer à un ami

Les écrans, amis ou ennemis ?

Le 20 janvier, à la Maison de quartier du Plateau-Monmousseau, Olivier Duris, psychologue spécialisé, vient débattre sur la place des écrans dans la famille.

Enfance-jeunesse, Société

Les écrans, amis ou ennemis ?© Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric IriarteLes outils numériques sont une source potentielle de dangers mais aussi de bénéfices.

Les téléphones mobiles, télévisions, ordinateurs, tablettes tactiles et consoles ont envahi le quotidien de tous les foyers. Jeux vidéo, Internet, réseaux sociaux… Les nouveaux outils numériques font partie intégrante de notre culture. Mais quelle place leur donner selon l’âge de l’enfant ou de l’adolescent ? Quels en sont les dangers ? Faut-il les bannir ? Quel bon usage en faire ? Autant de préoccupations qui taraudent bon nombre de parents.

Pour aider chacun à y voir plus clair, le 20 janvier, la Maison de quartier, en partenariat avec l’école Rosa Parks, invite Olivier Duris, psychologue clinicien et membre de l’association « 3-6-9-12 ». Autant de chiffres qui se veulent de véritables balises : avant 3 ans, pas de télé ; avant 6 ans, pas de console de jeu personnelle ; avant 9 ans, pas d’Internet non accompagné ; avant 12 ans, pas de réseaux sociaux.

Des bons usages

« Il ne faut ni diaboliser ni idéaliser les nouvelles technologies, explique Olivier Duris, spécialisé dans le suivi des enfants et des adolescents. Si les écrans ne sont pas sans danger, ils peuvent cependant avoir un intérêt sur le plan pédagogique et thérapeutique. Tout dépend de leur usage et de leur fréquence selon l’âge. Ce qui importe surtout est ce qu’on en fait, c’est-à-dire le contenu. Car ils peuvent être aussi un support pour l’apprentissage et l’échange. »

Reste qu’une baisse des résultats scolaires de l’enfant, un repli sur lui, le besoin d’écran pour s’endormir sont autant de signes qui doivent alerter. « Quel que soit son âge, il est important de choisir les programmes, de limiter le temps d’écran, de le faire parler et s’intéresser à ce qu’il a vu ou fait. Et ainsi introduire ces outils dans sa vie au bon moment et de bonne façon. ».

Sylvie Moisy

La place des écrans dans la famille : conférence-débat animée par Olivier Duris, psychologue clinicien, le 20 janvier à 10 h à la Maison de quartier du Plateau-Monmousseau : 18 rue Gaston Monmouseau. 01 72 04 66 54. Entrée libre.

Et vous, quelles relations entretenez-vous avec les écrans ?
Afin d’alimenter les échanges et mieux connaître les pratiques des familles, et ainsi préparer cette rencontre en amont, remplissez le questionnaire à disposition à la Maison de quartier du Plateau-Monmousseau, ainsi qu’à l’école Rosa Parks.

Réagissez à cet article

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 1 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • Y
  • 6
  • Q
  • Q
  • 1
  • B
  • U
  • J

*Champs obligatoires